Travailler avec sa sœur

Mis à jour : 13 juin 2019

Une équipe de choc

Nos différences ont construit notre petite entreprise

Il nous a paru normal et intuitif de former une équipe ensemble pour faire ce que l’on aime ensemble et partager les atouts de chacune pour mettre à profit notre savoir-faire, notre création et imagination, rendre tout ça possible et concrets. Notre nom en est aussi ressorti naturellement d’une histoire assez drôle.


Tout a commencé quand je suis tombé enceinte pour la deuxième fois de ma fille Eli. Je ne sais pas si je suis la seule, mais à chaque grossesse en plus d’avoir des envies de citron j’avais des envies de création, de DIY, de touche à tout. Mon terme étant fin août et comme chaque été nous nous retrouvons en famille chez nos parents, nous avons fait ça ensemble.

Nous voilà avec nos fournitures, béton, corde, perles, plumes, cercle en bois, pochoir et photos et vidéos d’inspirations dans notre maison familiale.


Nous avons essayé et confectionné pleins de petits objets déco, quelques ratés mais de beaux cercles avec des plumes ont pris place dans ma chambre de maternité lorsque Eli est arrivé un 22 aôut 2016. C’est là où la plupart du personnel de la clinique nous ont sollicité sur nos créations et nous ont demandé si c’était à vendre.

Nous nous sommes regardé avec ma sœur plusieurs fois avec ce regarde de « heu t’a vu la ça fait plusieurs fois quand même ». De là est né l’idée en nous de faire exister notre savoir faire et créer une entité. On pourrait dire qu’en faite c’est ces personnes de la clinique qui nous ont éclairé.


Je suis ressorti de cette maternité avec deux choses, ma fille adoré et un nouveaux projet qui allait prendre vie.


Nous avons commencé petit à petit à réfléchir aux choses importantes à avoir lors de la création d’une marque. Est venu la question du nom. Nous n’avons pas cherché longtemps, car ce nom à une histoire.

Il est né d’une personne proche de ma famille qui vit à moitié du temps en Afrique et l’autre en France. Africains dans l’âme mais baroudeur je ne l’ai vu que peu pendant ces dernières années et à chaque fois j’ai été enceinte, alors à chaque moment passé ensemble je me suis fait appeler la « mama ». Puis lorsqu'il a fait la rencontre de ma sœur elle est devenue la « mamasista ».


Tout naturellement ce nom nous ai resté et sonnait bien pour nous alors nous avons pas attendu longtemps avant de le garder. Il définit en même temps nos identités à chacune et nous trouvions qu’il avait la connotation du macramé, même si aujourd’hui je n’en suis pas si sur.


Voila que notre projet prend forme petit à petit, recherche de logo, fourniture, réalisation d’envie et perfectionnement dans cet art, tout en travaillant à côté pour nous deux. Violaine à Paris dans le cinéma et moi à Bordeaux en tant qu’architecte d’intérieur.

Petit à petit nous avons pris nos rôles respectifs instinctivement, Violaine est plus coordinatrice et moi créatrice, je tente, elle contrôle.

A partir de là nous avons fonctionner naturellement ensemble.


En Avril 2016 nous déménageons à Biarritz avec ma famille, depuis septembre 2018, je me consacre à temps plein pour Mamasista.